Accéder aux ressources en milieu aride, une affaire de réseaux ? Les stratégies d'investissement social des éleveurs camelins du sud-ouest marocain comme facteur d'adaptation aux changements socio-politiques et climatiques des espaces pastoraux - PASTEL - Thèses en ligne de ParisTech Access content directly
Theses Year : 2022

Access to resources in arid environments : a matter of networks? Social investment strategies of camel breeders in southwest Morocco as a factor of adaptation to socio-political and climatic changes in pastoral areas

Accéder aux ressources en milieu aride, une affaire de réseaux ? Les stratégies d'investissement social des éleveurs camelins du sud-ouest marocain comme facteur d'adaptation aux changements socio-politiques et climatiques des espaces pastoraux

Abstract

The current dynamics within the pastoral areas in arid environments, such as the drastic decrease in terms of quality and quantity of pastoral resources, the advance of agricultural and urban fronts, and the implementation of pastoral laws aimed at securing pastoralism, have the consequence of questioning the systems of relations and agreements on which the social capital, mobilized by herders to access the pastoral and complementary resources necessary to maintain their herds, is based. The main challenge of our thesis is to understand how herders adapt their social capital to these transformations to secure their ability to access resources and preserve their herds in a context that tends to increase their vulnerability. While the approach of social capital as a determining factor in access to resources within pastoral societies is not a new subject of study, it continues to raise numerous theoretical and methodological questions in the human sciences. Based on a study of camel breeders in the province of Tan-Tan in southwest Morocco, our thesis proposes building a multidisciplinary analytical framework mobilizing geography (social, political, historical), socio-anthropology, and socio-economy. The aim is to develop a new approach to social capital that doesn't aim to measure a global stock of social capital, but rather to focus on the processes by which herders build, maintain, and develop it through the notion of social investment strategies developed by the sociologist Pierre Bourdieu. The first chapter of results focuses on the evolution of tribal and state actor relations since the colonial period and their consequences on the social networks from which the herders construct and maintain their social investment strategies. The second chapter of results presents the method we have developed to establish a typology of herder profiles according to these different social strategies in interaction with the other forms of assets they o wn. The study of the adaptive capacities of different herder profiles during the drought and the health crisis linked to the COVID-19 pandemic that affected the province of Tan-Tan during our study period allows us to demonstrate that the herders who were best able to access pastoral and complementary resources are those who adapted to political and social changes by developing social investment strategies that straddle the customary and state networks or by relying on financial capital and significant social prestige. Between research and development, this thesis is an invitation to place at the heart of the analysis of the resilience of pastoral populations the study of the social investment strategies implemented by herders insofar as they constitute a determining factor in their capacity to access the resources necessary to maintain their herds and consequently their capacity to adapt to the changes that characterize pastoral areas in arid environments. It also emphasizes the ne ed for pastoral development projects and policies to take greater account of the multiple territories and sets of stakeholders within which pastoral areas are located and from which herders develop their social strategies for accessing resources. It is only by taking this into account and highlighting the existing disparities in terms of capacity to access resources within the pastoral community concerned that pastoral development will be able to benefit the majority of herders and not just those with “good” networks.
Les dynamiques en cours au sein des espaces pastoraux en milieu aride telles que la diminution drastique en termes de qualité et de quantité des ressources pastorales, l’avancée des fronts agricoles et urbains, la mise en place de lois pastorales visant à sécuriser le pastoralisme ont pour conséquence de remettre en question les systèmes de relations et d’accords sur lesquels se fonde le capital social mobilisé par les éleveurs pour accéder aux ressources pastorales et de complémentation nécessaires au maintien de leur troupeau. L’enjeu principal de notre thèse est de comprendre comment les éleveurs adaptent leur capital social à ces transformations pour sécuriser leur capacité à accéder aux ressources et maintenir leur troupeau dans un contexte qui tend à accroître leur vulnérabilité. Si l’approche du capital social comme facteur déterminant de l’accès aux ressources au sein des sociétés pastorales ne constitue pas un objet d’étude nouveau, elle continue à soulever de nombreuses questions théoriques et méthodologiques en sciences humaines et sociales. À partir d’une étude portant sur les éleveurs camelins au sein de la province de Tan-Tan au sud-ouest du Maroc, notre thèse propose de construire un cadre d’analyse pluridisciplinaire mobilisant la géographie (sociale, politique, historique), la socio-anthropologie et la socio-économie, visant à développer une nouvelle approche du capital social visant non pas à mesurer un stock global de capital social, mais plutôt à mettre l’accent sur les processus par lesquels les éleveurs le construisent, l’entretiennent et le développent à travers la notion de stratégies d’investissement social développée par le sociologue Pierre Bourdieu. Le premier chapitre de résultats porte sur l’évolution des jeux d’acteurs tribaux et étatiques depuis la période coloniale et leurs conséquences sur les réseaux sociaux à partir desquels les éleveurs construisent et entretiennent leurs stratégies d’investissement social. Le second chapitre de résultats présente la méthode que nous avons mise en place pour établir une typologie des profils d’éleveurs en fonction de ces différentes stratégies en interaction avec les autres formes de capitaux qu’ils détiennent. L’étude des capacités d’adaptation des différents profils d’éleveurs durant la sécheresse et la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 ayant touché la province de Tan-Tan durant notre période d’étude nous permet alors de démontrer que les éleveurs ayant été les mieux à même d’accéder aux ressources pastorales et de complémentation sont ceux qui se sont adaptés aux changements politiques et sociaux en développant des stratégies d’investissement social à cheval entre réseau coutumier et étatique ou en s’appuyant sur un capital financier et un prestige social important. Entre recherche et développement, cette thèse est une invitation à mettre au cœur de l’analyse de la résilience des populations pastorales l’étude des stratégies d’ investissement social mises en place par les éleveurs dans la mesure où elles constituent un facteur déterminant de leur capacité à accéder aux ressources nécessaires au maintien leur troupeau et par conséquent de leur capacité d’adaptation aux changements qui caractérisent les espaces pastoraux en milieu aride. Par ailleurs, elle met également l’accent sur la nécessité de prendre davantage en compte, dans le cadre des projets et politiques de développement pastoral, les multiples territoires et jeux d’acteurs au sein desquels s’insèrent les espaces pastoraux à partir desquels les éleveurs élaborent leurs stratégies sociales pour accéder aux ressources. Ce n’est en effet que par cette prise en compte et la mise en lumière des disparités existantes en termes de capacité d’accès aux ressources au sein de la communauté pastorale concernée que le développement pastoral pourra bénéficier à une majorité d’éleveurs et non pas seulement à ceux qui disposent des « bons » réseaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
100727_AMSIDDER_2022_archivage.pdf (12.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03770223 , version 1 (06-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03770223 , version 1

Cite

Lina Amsidder. Accéder aux ressources en milieu aride, une affaire de réseaux ? Les stratégies d'investissement social des éleveurs camelins du sud-ouest marocain comme facteur d'adaptation aux changements socio-politiques et climatiques des espaces pastoraux. Géographie. AgroParisTech, 2022. Français. ⟨NNT : 2022AGPT0007⟩. ⟨tel-03770223⟩
222 View
200 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More